Début 2017 : Sécheresse marquée !

Nous connaissons depuis de très nombreux mois, une absence de précipitations sur les Alpes-Maritimes, marqué par deux hivers à l’enneigement très modéré voir faible ! C’est pourquoi nous avons souhaité analyser cette sécheresse que nous subissons actuellement.

Il faut remonter à l’année 2014 pour connaître une année excessivement pluvieuse. La station de Météo-France sur Nice aéroport avait alors enregistrée 1261 litres/m² sur l’ensemble de l’année (contre 700 à 800 litres/m² en temps normal). Cette année, novembre avait d’ailleurs était exceptionnellement pluvieux !

Nous allons donc analyser la pluviométrie après ce fameux novembre 2014 !

 

 

Depuis, 9 saisons se sont enchaînées et le déficit se creuse toujours !

Seul, l’Automne 2015 affiche une pluviométrie normale. Mais, il est à noter que c’est la période où nous avons connu les terribles inondations qui ont endeuillé la Côte d’Azur. Et donc, qu’une grande partie de ces précipitations sont tombées en quelques heures et sur un sol complètement saturé… (lire notre article d’Octobre 2015 à ce sujet). Très peu bénéfique pour les nappes, et donc faune et flore !

À ce jour, 1162 litres/m² sont tombés en un peu plus de 2 ans…

Une troisième année en déficit pluviométrique ?

Cet hiver, le déficit a atteint 73% !!! Seulement 62 litres/m²… Le printemps est là, mais actuellement aucune réelle tendance à des pluies suffisamment soutenues pour inverser cette tendance sèche !

La végétation est déjà en stress hydrique et les températures trop élevées pour la saison.

Situation qui pourrait donc devenir critique si elle perdure jusqu’à l’été !

Nous pourrions ainsi nous retrouver vers une sécheresse exceptionnelle comme entre 2005 et 2007. Sur cette période (3 ans) seulement 1479mm de pluie en cumulés sur Nice. L’assèchement du Loup et de la Cagnes avait été observé et de nombreuses communes avaient connu des difficultés d’alimentation en eau. D’autant plus que 2007 fut une année historiquement sèche avec seulement 317mm de précipitation !

Bref, la situation est à surveiller et nous scrutons les cieux. Comme d’habitude nous vous tiendrons au courant.

 

A noter : 1 litre/m² correspond à 1 mm. La plus part des stations météos utilisent cette dernière unité, c’est également le cas de la littérature scientifique sur le sujet. Le litre/m² peut être plus évocateur pour une personne non spécialiste, c’est pourquoi dans nos différents articles nous utilisons tantôt un terme et tantôt l’autre.

1 réflexion au sujet de “Début 2017 : Sécheresse marquée !”

Les commentaires sont fermés.

74 Partages