Tempête Ana 11 décembre 2017

La tempête « Ana » traverse le nord de la France. Elle va engendrer un temps très perturbé sur la Côte d’Azur.

Vent, Pluie, Coup de mer ! Bref, un vrai temps breton…

Synoptique :

Ana est une dépression océanique qui aborde l’ouest de la France dans la nuit du Dimanche 10 au lundi 11 décembre 2017. Elle atteindra la valeur très remarquable de 957 hPa à Saint Nazaire. En conséquence, un violent flux de sud se redresse à l’avant de celle-ci sur les départements méditerranéens et plus particulièrement les Alpes-Maritimes.

Ce flux de Sud-Ouest s’orientant progressivement Sud, va amener d’importantes précipitations sur nos reliefs. Et surtout une houle violente qui se forme au large et viendra déferler sur nos côtes. Des creux de 4 à 5m sont attendus sur les côtes des Alpes-Maritimes.

Ce flux de Sud, amène un air chaud, avec un iso 0 qui se situe vers 2300m ! Les cumuls de pluies sont assez difficiles à anticiper, mais 48h en amont nous sommes certain qu’ils seront marqués entre les Préalpes de Grasse et Mercantour. Un élément très favorable à préciser : nous sortons d’une longue période de sècheresse et que tous les cours d’eau du département sont à vide !

 

 

 


Phase d’alerte :

Notre service alerte officiellement sur le risque de coup de mer dès le 8 décembre 2017 et un peu plus tard sur le risque d’inondations. Voici l’extrait ci-dessous :

« Nous attendons des cumuls de pluie sont tout simplement exceptionnels en 24h ! Mais ils surviennent après une sècheresse elle aussi exceptionnelle, et qui permet donc d’être en assez bonne condition pour les recevoir… Toutefois, à partir de la mi-journée, des réactions vives peuvent être observées. Que cela soit au niveau des sols, comme des cours d’eau !

  • Littoral : 50 à 80mm
  • Moyen pays : 100 à 150mm
  • Vers 1400m : 200 à 300mm

Le coup de mer est aussi remarquable par les hauteurs de houles attendues. Des rafales à 80/90 km/h seront courantes sur le littoral et les reliefs. Au large, le vent atteint 100 km/h et il forme une houle de Sud voir légèrement Sud-Ouest avec des creux de 4 à 5m. Notamment entre Monaco et Menton ou cette houle et la plus forte.

En haute montagne, les hauteurs de neige sont aussi remarquables avec un iso 0° oscillant entre 2000 et 2300m. Plus de 1m de neige lourde avec formation de congères à cause du vent. Le risque d’avalanche est très fort !

Face à cet épisode exceptionnel, il convient de rester très attentifs et alertes. Des perturbations sont malheureusement à craindre ! Nous allons suivre cet épisode pour vous informer au mieux…

Les communes qui bordent les cours d’eau et le littoral, doivent être elles aussi, prêtent à réagir. Notamment à partir de lundi après-midi et jusqu’en cours de nuit »

 

Dimanche 10 décembre 2017 à 16h00, Météo-France lance 3 vigilances orange « Pluie et inondation / Vagues submersions / Avalanches » et 2 vigilances jaunes « Vent violent / Neige et Verglas ».

 

À noter qu’au court de la vigilance, le lundi 11 décembre 2017 vers 14h00, un gros problème de communication surgit. La préfecture qui avait activé sa cellule de crise redoute la sortie des classes et ses conséquences sur les réseaux routiers. Elle demande donc au rectorat de diffuser aux établissements scolaires l’ordre de libérer les élèves au plus tôt ! Ceci afin de répartir les flux progressivement.

Sauf que l’objet de ce message contient « évacuation des écoles » !

Aussitôt dit, aussitôt fait… De nombreux ados se retrouvent accompagnés aux portes des établissements ! Les parents des plus jeunes sont invités par SMS à venir récupérer leur progéniture suite à l’évacuation des écoles.

Un gros quiproquo entre le rectorat et la préfecture qui aura engendré de vives réactions d’internautes en colères !


Phase d’observation :

 

La veille du lundi, les premières pluies se déclenchent dans une atmosphère plus fraiche. Notamment dans les terres et sous forme de neige jusqu’à basse altitude. Comme ci-dessous à Puget-Théniers qui se retrouve sous la neige. Globalement 40mm relevés par nos stations et correspondants.

Dans la soirée du dimanche 10, la première conséquence des pluies encore faibles se manifeste dans les gorges du Cians avant Rigaud. Un imposant éboulement qui ne fera aucune victime heureusement ! La route restera fermée un peu moins d’une semaine. (Photo via le département 06)

 

Dans la nuit du dimanche au lundi, le flux de sud radoucit la masse d’air. Les précipitations gagnent en intensité et le vent aussi. Au petit matin, certains arbres ne résistent pas ! Comme ci-dessous sur la grande corniche entre Eze et Villefranche.

 

Déjà 100mm de pluie mesurés à Saint-Vallier de Thiey, 80mm à Moulint, 70mm à Sigale.

 

Mais la houle se forme également. Elle va devenir un centre de préoccupation en cours de matinée pour toutes les villes du littoral. La mer se déchaine !

 

L’aéroport est contraint de fermer également. Il le restera jusqu’au lendemain :

La Côte d’Azur se transforme en Bretagne ! Certaines photos sont saisissantes :

(Photo @slpcannes)

(Photo restaurant la Reserve de Nice)

Mais en parallèle, les précipitations continuent de tomber notamment au pied des Baoux, dans les Préalpes de Grasse et vallée du Paillon. Les cumuls atteignent 156mm à Bouyon dont 70mm entre 07h00 et 11h30 !

 

La situation se complique aussi du côté de Vence ou les sols saturent et les points bas s’inondent :

À 14h30, les 200mm sont franchis sur une large zone :

Et les cours d’eau réagissent. Heureusement que les bassins étaient vides après une sècheresse exceptionnelle.

La Malvan présentera quelques inquiétudes sur la Commune de Saint-Paul-de-Vence en toute fin de journée. Des débordements en point bas sont signalés :

 

Le vent a également soufflé violemment localement en milieu d’après-midi :

Mais en soirée, le flux bascule à l’ouest et la masse d’air s’assèche progressivement. Il était temps, car les cumuls devenaient localement exceptionnels. Les sols sont complètement saturés en nombreux points :

 

 

On enregistre 265mm sur Bouyon en 36h dont 200mm en moins de 24h. Presque autant que le cumul de Nice depuis le 1er janvier de cette année :

 

Le lendemain, le département constate encore quelques dégâts. Les routes du bord de mer sont encore impraticables et l’aéroport de Nice reprend du service dés 06h00 :


Conclusion :

Les cumuls de pluie ont localement dépassé les 250mm. Plus généralement ils atteignent 150 à 200mm sur le moyen pays et sur le littoral 60 à 80mm.

À ces cumuls, il faut rajouter la fonte des neiges provoquer par un iso 0° souvent supérieur à 2000m. En effet, les Préalpes de Grasse avaient étaient copieusement enneigés la semaine d’avant. Gréolières les neiges avait accumulé entre 40 et 50 cm de neige. Plus d’infos sur cet épisode ici.

Au-dessus de 2000m, en revanche la première accumulation de neige significative a eu lieu. Jusqu’à 80cm à 2500m sur la balise Nivose. Voir plus au niveau de la Lombarde :

Le département restera en vigilance orange jusqu’au mardi 12 décembre 11h00 :

1 réflexion au sujet de “Tempête Ana 11 décembre 2017”

Les commentaires sont fermés.

0 Partages