Tornade EF0 Villeneuve-Loubet

Jeudi 12 avril 2018, dans un contexte fortement instable. Des cellules orageuses remontent de Méditerranée depuis la veille au soir.

Contexte synoptique :

Le département se retrouve en effet en marge d’une dépression se situant sur la péninsule ibérique et faisant remonter une succession de petits forçages d’altitude (faiblesse d’altitude permettant de former de fortes averses et orages) sur le sud de la France.

Cette dépression est accompagnée d’air très froid en altitude et évolue sur des basses couches assez douces sur Provence-Alpes-Côte-d’Azur ce qui provoque une augmentation de l’instabilité (MUCAPE atteignant 1200j/kg) pendant la nuit de Mercredi 11 à Jeudi 12. Cette instabilité est suffisante pour permettre la formation de cellules orageuses très pluvieuses sur les littoraux de PACA avec un risque plus important entre le sud du Var et les Alpes-Maritimes.

 

 

La proximité de cette dépression induit également des cisaillements (différences de direction des vents en altitude) parfois marqués et favorables à la formation de trombes voir de tornade sur notre département.

Cette instabilité couplée au forçage d’altitude et au cisaillement des vents permet, à partir de la fin de soirée, la formation de plusieurs cellules orageuses successives sur les Alpes-Maritimes, remontant de la mer dans un flux de sud/sud-est. Ce risque avait bien été appréhendé par les modèles de la veille, comme Arome (Météo-France) :

Dans ce contexte, les orages et averses s’enchaînent sur le Var et les Alpes-Maritimes à partir de la fin de soirée, une trombe marine est observée aux abords d’Anthéor (83) aux alentours de 01h00 du matin en marge d’une cellule orageuse remontant sur l’Esterel.

La tornade :

Entre 2h00 et 3h00, une cellule orageuse qui gagne en intensité, aborde les côtes des Alpes-Maritimes par l’Est du Cap d’Antibes.

Elle sera suffisamment dynamique pour générer une trombe marine qui va progresser de 13 km environs dans les terres entre la commune de Villeneuve-Loubet plage et Vence. Soit une tornade de qui a duré entre 45min et 1h00 !

 

Sa trajectoire est identifiable au regard des dégâts constatés par Antony qui a mené l’enquête et recueillis de nombreux témoignages.

Les zones concernées sont des restaurants en bord de plage, une zone d’activité commercial, bâtiments types industriels, quartier résidentiel, habitats individuels éparses et massifs forestiers.

Nous avons constaté des dégâts classiques liés à ce type de phénomène :

  • Tuiles et tôles de couvertures projetés,
  • Panneaux publicitaires et signalisations routières couchés ou déplacés,
  • Vitres cassés,
  • Abri-bus soufflé,
  • Arbres déracinés avec branches cassés en rotation,
  • Arbres enbranchés,
  • Batiment type algeco servant de caisse pour une station service renversé,
  • Abri de Caddy fixé au sol arraché et déplacé de plusieurs dizaine de mètres,
  • Toitures soufflés avec chapeau de cheminée envolé.
  • Trampolines déplacés, envolés et même 1 toujours pas retrouvés dans le quartier de la Sine. (Trampoline professionnel hexagonal très massif)

Trajectoire et dégâts observés :

Commune Villeneuve-Loubet :

La Trombe touche terre au abord de la D6098 sur un fin banc de plage. Elle provoque ses premiers légérs dégâts sur des bâtiments en dur notamment en toitures. On retrouve quelques tuiles et tolles de couvertures envollés et un panneau publicitaire plié avec sa plaque en bois envolée au abord de la voie SNCF.

Cette trombe devenu tornade, traverse une voie SNCF sans dégâts observables. On retrouve sa trace au abord de la RM6007 avec dégâts sur la signalisation routière.

Elle aborde alors une zone commerciale et un bâtiment à usage d’habitation. Les débris volent dans le buisson et elle gagne en intensité.

Toitures soufflées, Abri de caddy vissé au sol arraché et déplacé, batiment type algeco renversé :

Sa trajectoire se modifie légèrement et s’oriente au Nord-Est. Elle traverse l’avenue des Maurettes tout en étant toujours très active.

Elle engendre à nouveau des dégâts sur des bâtiments industriels et une habitation individuelle. Un mimosa est retrouvé couché avec branches vrillées. Des traces de projection sont visibles en façade de la menuiserie.

Elle poursuit sa route en perdant un peu d’intensité.

Dans une impasse, on retrouve des dégâts avec quelques projections de morceaux de tuiles.

Des dégâts sont signalés en suite sur le haut des Maurettes et le quartier des Essarts par la commune de Villeneuve-Loubet. Nous n’avons malheureusement toujours pas de photo des dégâts.

Nous perdons la trace de cette tornade entre le quartier des Essarts et la sortie du village de Villeneuve Loubet.

 

Les dégâts sont là aussi très caractéristique d’une tornade car  localisés en couloir étroit.

Elle se dirige en suite vers les rives Ouest du Loup et Canyon Forest où nous retrouvons à nouveau sa trace :

Commune de la Colle / Loup :

Il est 2h40 tout juste passé quand la Tornade aborde la commune de la Colle / Loup par le bas du chemin des Caillades.

Les quartiers des Caillades et des Bas Campons sont sinistrés également. La trajectoire de la tornade est de nouveau bien définit grâce aux nombreux dégâts retrouvés progressivement :

– Plusieurs toitures endommagé (tuiles envolés ou déplacés avec dommage sur les paraboles et antennes).

– Végétation (Branches cassées).

– Abris de jardin renversés et trampoline envolés et déplacés.

Nous retrouvons une séquence de vidéo protection qui permet de définir l’horaire à 2h44 précisément.

Malheureusement nous perdons à nouveau sa trace jusqu’à Saint-Paul-de-Vence. Nous recherchons toujours des témoignages.

Commune de Saint-Paul-de-Vence :

La Tornade poursuit sa route et va même se renforcer nettement entre Vence et Saint-Paul ! Les dégâts sur la végétation y sont impressionnants..

Elle sort d’un vallon et s’engage sur une route qu’elle va suivre sur 150m environs. Elle augmente fortement en intensité.

Dans ce secteur, nous retrouvons les plus gros dégâts :

– Arbres centenaires déracinés et cassés,

– Oliviers ébranchés,

– Trampoline massif disparu,

– Tondeuse thermique déplacée sur 50m.

Commune de Vence

A la limite des communes de Vence et Saint-Paul elle se dirige dans le vallon du Malvan ou nous perdons à nouveau sa trace.

Nous sommes déjà à 10 km de couloir tornadique et c’est exceptionnel pour notre département !

Mais de nouveau témoignages nous parviennent après 48h. Le quartier Saint Donat à Vence est sinistré également.

Elle provoque des dégâts mineurs et discrets sur la partie basse. Mais elle regagne à nouveau en intensité progressivement.

Les dégâts sont toujours similaire. Tuiles déplacés, végétations abîmés, dégâts sur clotures et trampoline projeté.

 

Synthèse :

C’est donc sur une distance totale de 12 kilomètres que nous retrouvons des dégâts de façon ponctuelle mais régulière.

 

Les vents estimés lors de cette tornade EF 0 sont entre 105 et 137 km/h voir peut-être très temporairement plus sur le parking de Brico-Marché à Villeneuve-Lounet et dans le massif de la Sine à Vence.

Nous recherchons toujours des nouveaux témoignages et poursuivons notre enquête sur ce phénomène exceptionnel dans notre département. Notamment dans les zones où un point d’interrogation figure sur les cartes.

Articles en lien :

Villeneuve-Loubet avait déjà connu une tornade moins durable le 26 aout 2002. (Plus d’infos ici)

Différence entre Trombe et Tornade ? (Plus d’infos ici)

Les tornades recensées  (plus d’infos ici)

1 réflexion au sujet de “Tornade EF0 Villeneuve-Loubet

Les commentaires sont fermés.

181 Partages